06 12 25 49 62
06 12 25 49 62

Méditation à Mallemort en Provence

Pourquoi la méditation change la vie ?

La méditation est un guide pour incarner sa vie, à être au contact de soi en utilisant le microscope de la conscience méditative. C’est une invitation à rencontrer sa vie de près et de l’intérieur.

La méditation ça ne s’explique pas, ça se vit !

C’est une expérience, un entraînement, un apprentissage progressif pour aborder différemment nos états d’âmes, nos pensées, nos émotions.

Oui c’est vrai, ça s’apprend !

La pleine conscience ou mindfulness

La pleine conscience est le nom d'une forme de méditation dont l'apprentissage a été formalisé, dans le cadre de soin, sous la forme de deux protocoles appelés :

  • MBSR ou réduction du stress basée sur la pleine conscience (tout public)
  • MBCT ou prévention des risques de rechutes dépressive basée sur la pleine conscience (public spécifique)

Ces deux programmes visent à former les participants à intégrer la Mindfulness dans la vie quotidienne et à faire face aux défis de la vie.

Pratiquée depuis des siècles dans des contextes tant laïcs que religieux, elle est au cœur de l’humain, quelle que soit la croyance –  ou l’absence de croyance – de la personne qui la pratique.

La recherche scientifique et médicale valide aujourd'hui les bienfaits de la méditation sur le corps et l'esprit.

La méditation consiste simplement à développer certaines de nos aptitudes mentales. Elle est accessible à tous. C'est un mode de fonctionnement de l'esprit qui fait partie de nos potentiels, au même titre que lire, écrire, calculer, jouer d'un instrument ou composer de la musique. A condition de l'apprendre et de s'entraîner, nous pouvons tous la mettre en pratique dans notre vie quotidienne où elle prend tout son sens. Il existe de nombreuses pratiques de méditation dont fait partie la méditation de la pleine conscience.

LA MÉDITATION DE PLEINE CONSCIENCE : UNE INTENTION, UNE PRATIQUE

 

La pleine conscience (mindfulness en anglais) est une des composantes du fonctionnement de l’esprit. Elle émerge naturellement lorsque nous portons notre attention sur ce que nous vivons dans le moment présent.

La pleine conscience est l'art de cultiver une qualité de présence douce et ouverte à la vie telle qu'elle se déploie d'instant en instant,  à l’intérieur et à l’extérieur de soi, notamment à travers les perceptions, le corps, la respiration, les pensées, les émotions…

Si l’idée est simple, sa mise en oeuvre est complexe et réclame apprentissage et entraînement. En effet, le fonctionnement habituel de notre esprit est de vagabonder, de ressasser le passé ou d’anticiper un avenir tel qu’on voudrait le contrôler. La pleine conscience permet, elle, d’atténuer ces pensées parasites, de stabiliser l’esprit et le corps, et d’être pleinement disponible dans l’instant. Nous sommes alors dans une présence attentive et sage à toutes nos expériences vécues, qu’elles soient agréables, désagréables ou neutres. Nous sommes ainsi moins victimes de nos conditionnements habituels générateurs de mal-être, de souffrance et de stress et pouvons, ensuite, grâce à cet apprentissage, nous entraîner de façon autonome au mieux-être tout au long de notre vie.

 

Origines et développement

Les programmes MBSR et la MBCT sont issues de la rencontre entre les traditions contemplatives (méditation) et les sciences modernes (médecine, psychologie, neurosciences).

Le programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction a été créé en 1979 par Jon Kabat-Zinn, chercheur en biologie moléculaire et professeur émérite de l'université de médecine du Massachussets en est à l'origine. Fondé sur une approche éducative, préventive et laïque, il structure, l'apprentissage de la méditation et crée le "Centre pour la pleine conscience en médecine".

En 1995, Zindel Segal, professeur du département de psychiatrie de Toronto, J. Tesdale et M. Williams combinent la MBSR à des outils de thérapie cognitive pour proposer me programme MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) comme intervention de prévention de la rechute dépressive.

Depuis 40 ans, ces deux protocoles sont utilisés à travers le monde dans les programmes de soin de divers hôpitaux et institutions de santé publique. En France la MBSR et la MBCT sont intégrées à l'hôpital Sainte-Anne (troubles anxieux et dépressifs, troubles du comportement alimentaire), à la Pitié Salpêtrière (néphrologie, neurologie), à l'hôpital Georges Pompidou (douleurs chroniques, cancérologie), à Saint Antoine (maladie infectieuses) à l'institut Gustave Roussy (cancérologie), mais également dans les hôpitaux de Bordeaux, Strasbourg, Montpellier....

Depuis une dizaine d'années ces programmes élargissent leur champ d'application au monde de l'éducation, de la justice, de l'entreprise ( risque psycho-sociaux)

" Etre en pleine conscience, c’est porter son attention, délibérément, dans l’instant présent, sans jugement, sans attente "

Jon Kabat-Zinn 

Bienfaits

La pleine conscience est un processus actif, créatif et engageant. Ce n'est pas "un remède miracle", elle est un entraînement régulier, une nouvelle façon d'être en relation avec nos intentions, nos émotions, nos pensées et plus largement avec la vie.

Elle aide à :

  • Améliorer sa qualité de vie, prendre sa vie en main, aborder de façon plus conscient. e les difficultés physiques, émotionnelles ou psychologiques du quotidien dans le cadre du travail, en famille ou avec ses amis.
  • Améliorer l'estime de soi et la capacité à prendre soin de soi avec bienveillance.
  • Entreprendre une démarche positive d'apprentissage, de changement, de transformation et de guérison intérieure.

La pratique de la "Mindfulness" permet également d'améliorer la concentration et la mémoire.

Ainsi  que :

  • gestion des émotions, du stress (professionnel, familial)
  • gestion de l’anxiété et des ruminations mentales
  • troubles du sommeil
  • gestion de la douleur chronique et de la détresse face à la maladie chronique
  • prévention de la rechute dépressive
  • hypertension artérielle

Science et pleine conscience

Depuis 40 ans, les approches de pleine conscience font l'objet de nombreuses études scientifiques randomisées et contrôlées

L'utilisation récente des techniques d'imagerie cérébrales (IRM, EEG...) permet de commencer à objectiver les effets de la méditation sur le cerveau (plasticité cérébrale, modifications au niveau de l'amygdale et de l'hippocampe, du cortex cingulaire postérieur et préfrontal, du carrefour temporal-pariétal...) et sur le corps (pression artérielle, système immunitaire, hormonale, matrice de la douleur...)

L'intérêt des scientifiques pour la méditation a donné naissance en France à un diplôme universitaire de Médecine, Méditation et Neurosciences en premier à Strasbourg, puis Paris (Pitié Salpêtrières/Sorbonne et à Lyon.

Aussi utiles pour les patients que pour les soignants, ces approchent sont aujourd'hui accessibles aux étudiants de la facultés de médecine de Strasbourg et Paris.

Des informations sont disponibles dans le documentaire d'Arte " Les étonnantes vertus de la méditation" et sur le site de l'AMRA.

 

Contre-indications de la Pleine Conscience

Cette approche n’est pas appropriée pour les difficultés suivantes, qui nécessitent un traitement spécifique:

  • difficultés psychologiques importantes
  • impossibilités à partager en groupe
  • dépendance en cours

Conditions de participation et prochains programmes

Information, dates et modalités d'inscription

Indications de la Pleine Conscience

Dans le cadre du programme MBSR – Réduction du Stress Basée sur la Pleine Conscience – le mot “stress” doit être compris dans une acception très large et fait référence aux états mentaux désagréables dont nous pouvons faire l’expérience dans différentes circonstances.

Face à un rythme de vie qui semble parfois nous dépasser, ce programme permet de développer une meilleure qualité de vie, par exemple :

  • vivre le moment présent
  • développer notre sérénité
  • mieux se connaître et découvrir les autres
  • prendre davantage soin de soi
  • améliorer l’estime de soi
  • pouvoir gérer de façon plus efficace les situations sources de stress à court et à long terme

La pratique de la "Mindfulness" permet également d'améliorer la concentration et la mémoire.

Ainsi  que :

  • gestion des émotions, du stress (professionnel, familial)
  • gestion de l’anxiété et des ruminations mentales
  • troubles du sommeil
  • gestion de la douleur chronique et de la détresse face à la maladie chronique
  • prévention de la rechute dépressive
  • hypertension artérielle

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.